mardi 6 octobre 2009

Guerlain propose des formations olfactives.....

J'ai passé une délicieuse journée, à la maison mère de Guerlain sur les Champs Elysées, vendredi dernier. Sylvaine Delacourte m'a en effet très gentiment proposé de participer à une formation olfactive, or, comme beaucoup j'imagine, j'ignorais que Guerlain dispensait des ateliers olfactifs régulièrement.

Certes, je m'attendais bien sûr à ce qu'on me présente les familles olfactives, que l'on respire quelques matières premières et que l'on nous parle de l'histoire de la maison Guerlain. En revanche, ne connaissant pas à l'avance le programme de la journée, je ne savais pas, d'une part, qu'on déjeunerait toutes ensemble le midi, ce qui permet de mieux se connaître et d'échanger, et encore moins qu'on pourrait se livrer à des petits exercices de création l'après midi.



10h00: Arrivée dans les locaux de la maison des Champs Elysées.

Nous sommes en fait deux (Séverine et moi) à participer à l'atelier. Accueillies par Dominique, la charmante experte parfums qui anime l'atelier, nous entrons dans une belle salle au premier étage. Celle-ci se compose d'une table où trônent quelques parfums Guerlain (classiques ou moins connus), mais aussi d'écrans pour appuyer la présentation des différentes matières. Pâtisseries, thé, jus d'orange, nous prenons le temps de nous présenter avant de commencer la formation.




10H30-12H45 : Présentation des différentes familles olfactives....
Etant passionnée par le sujet, je connaissais déja les principales familles. Mais, là où cette formation est assez pertinente je trouve, c'est qu'elle ne se borne pas à énumérer les diverses familles de parfums.

Non, c'est aussi l'occasion de nous montrer d'abord quels accords sont plutôt associés aux notes de tête, aux notes de coeur, puis aux notes de fond. Ainsi, nous avons d'abord étudié les familles hespéridées, les aromatiques, la facette fleurie fraîche, puis passage aux notes de coeur (fleurie suave, rosée, fruitée.. etc) et idem pour less notes de fond (accords boisés, balsamiques et orientaux). Certes, cela peut paraître évident au premier abord pour quiconque aime les parfums mais en fait cela m'a permis de comprendre quelque chose qui m'avait toujours interpellée dans la création: comment fait-on pour que certaines notes apparaissent, fugaces, en tête, d'autres en coeur, puis en fond? Comment doit on faire le mélange pour composer une telle structure?
Et bien voilà, certaines matières semblent donc se prêter naturellement aux notes de tête, aux notes de coeur et ainsi de suite.



Dominique, tout en faisant le lien entre les différents accords et l'histoire de la maison Guerlain, nous fait respirer différentes matières premières pour illustrer ses propos et nous faire comprendre les diverses facettes que peut revêtir la même matière naturelle. Bon, là, il y encore du travail, en ce qui me concerne, mais c'est toujours un exercice si intéressant.... Nous avons également respiré quelques matières de synthése.

Curieusement je reconnaissais mieux les parfums Guerlain, (même moins connus), sur touche, qu'elle nous faisait respirer à la fin de chaque famille respective. Ce qui m'a assez fascinée, lors de cette "dégustation" de matières premières, c'est l'évolution, (mais comme les parfums eux-mêmes finalement) d'une même note, comme par exemple, l'absolu de vanille d'abord très boisé au départ pour finalement se sucrer au bout de dix minutes.

Pause déjeuner: Invitées au restaurant pour bavarder autour des parfums mais aussi de nos métiers ou vies respectives. Moment très convivial.

14h00 environ: Reprise des festivités.
Nous achevons de découvrir les notes de fond, les accords boisés et orientaux. Dominique nous fait également découvrir quelques matières synthétiques, telles que les aldéhydes, l'hédione ou encore le damascone. Leur intérêt est de permettre de développer, booster l'effet de certaines notes de tête par exemple. Dominique nous fait ensuite découvrir et deviner, sur touche, les principaux accords, fougère, hespéridé, floral, oriental et chypré.

Ce dernier exercice est en fait un préalable au petit travail de création auquel nous allons nous livrer ensuite. ..
Comme nous sommes peu nombreuses, Dominique nous demande de choisir deux accords parmi ceux-ci sur lesquels nous allons travailler. Séverine choisit le chypré et l'hespéridé il me semble, tandis que, fidèle à mon goût prononcé pour les floraux orientaux, je choisis l'accord oriental puis le floral. En effet, je me demandais s'il était plus pertinent d'enrichir ce dernier de notes gourmandes ou orientales pour parvenir à mes fins, ou au contraire d'habiller un accord oriental de notes hespéridées en tête et de belles notes florales en coeur telles que le jasmin par exemple.

Pour toutes les deux, ce fût notre premier essai le plus réussi. Séverine réussit un bel accord chypré, très classique, très femme. De mon côté je choisis donc de travailler d'abord à partir d'un accord oriental, "guerlinisé", soit déja composé de: vanille, d'encens, de benjoin, de styrax, d'iris, d'opopanax, de fève tonka, cannelle, poivre, patchouli, santal et vétiver.

Nous avons droit à trois essais: à chaque fois nous devons mélanger 25 gouttes de l'accord choisi, puis successivement deux, trois et quatre matières premières réparties également en 25 gouttes dans chaque petite fiole.

Au bout de 3 essais et guidée par Dominique pour les conseils, j'ai "composé" un parfum basé sur un accord oriental auquel j'ai ajouté de la bergamote, du jasmin, une touche de ylang ylang et du cèdre. Le second essai fût moins réussi: accord floral (tubéreuse, magnolia, gardénia, néroli, rose et jasmin) auquel j'ai ajouté un peu de bergamote, de l'iris, de l'héliotropine et de la vanille. Lors du dernier essai, j'y ai ajouté une pincée de fève tonka: cela donna un mélange pas désagréable certes, mais.. spécial. Bien sûr nous avons pu conserver nos différents essais. Ce fût une expérience vraiment très intéresante en tout cas.


16h35: Fin de cette charmante journée, mon accolyte et moi ressortons sur un petit nuage, munies d'un petit livret avec les différentes touches parfumées senties au cours de la journée. Bien sûr au cours de cette journée, qui est familier des parfums reviendra peut-être sur des choses déja apprises, mais c'est d'une part un bon moyen d'approfondir ses connaissances, mais aussi de découvrir de nombreuses matières premières, et surtout de comprendre (un peu) quelques mécanismes de la création, ce qui est toujours fascinant lorsqu'on est passionné.

A noter également que Guerlain propose des ateliers pour enfants, afin d'éveiller leur sens olfactif, de les initier au monde merveilleux des senteurs et à l'art des parfums.

(Merci à Séverine pour les photos. )

Inscriptions à la Maison Guerlain. 68 avenue des Champs-Elysées. Tel: 01.45.62.52.57.




1 commentaire:

Sève Exquise a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.