mardi 9 juin 2009

Chamade, de Guerlain.

Créé en 1969 par Jean-Paul Guerlain, Chamade est une ôde à l'amour, au coeur qui bat la chamade, comme son nom l'indique.

Chamade signifie à l'origine "battre en retraite". L'expression du "coeur qui bat la chamade" évoque la capitulation devant l'amour, phénomène auquel est dédié ce parfum.



Le rapport à l'amour dans ce parfum est magnifié par ce beau flacon en forme de coeur renversé, qui symbolise le coeur traversé par une flèche (Cupidon?). Inspiré par le roman éponyme de Françoise Sagan, et dit-on, créé en hommage à Brigitte Bardot, Chamade a été conçu dans une époque significative, celle de la libération des femmes, et des moeurs, comme l'évoque notamment l'année de sa création, 1969, "année érotique". La publicité de ce parfum est également très belle, et illustre assez bien une certaine sensualité qui se dégage tant du parfum que de l'univers qui l'entoure.



Chamade s'ouvre sur des notes assez vertes, fraîches sans être forcément légères, de galbanum, de jacinthe et de bergamote, entre autres. Il évolue ensuite sur un beau bouquet floral, qui se fait plus capiteux à mesure qu'évolue le parfum, grâce aux effluves de jasmin, de ylang-ylang, (que je sens, pour ma part, très présent), et de bourgeon de cassis, qui était alors, pour la première fois, utilisé en parfumerie.

Le parfum se réchauffe alors, tout en devenant plus moelleux et poudré, savonneux. Il donne l'impression de sentir un bouquet où la rose serait assez capiteuse, alors que celle-ci ne semble pourtant pas entrer dans sa composition. La vanille, puis le vétiver, le santal et le benjoin en notes de fond, viennent apporter une dimension sensuelle et légèrement orientale au parfum, donnant au fond un petit côté "guerlinade" propre aux parfums Guerlain.

Personnellement, ce sont surtout les notes de coeur et de fond que je préfère dans Chamade. Ce parfum me fascine depuis que j'ai découvert l'univers Guerlain, provoquant un véritable rapport attraction-répulsion. En effet, depuis mes 15 ans, tout m'attire dans ce parfum, le nom, le flacon, l'univers, certaines notes du parfum, mais à chaque fois que je le sentais, j'avais souvent du mal à le supporter, quelque chose m'étouffait, m'oppressait, peut-être cet aspect "bouquet de rose " très capiteux qui peut écoeurer certaines personnes.

Mais depuis quelque temps, ce rapport tire vraiment plus vers l'attraction. J'aime son côté très femme, généreux, chaud, (tout en étant mêlé aux notes vertes), même si cette sensualité se dévoile moins facilement que dans Shalimar par exemple. Un beau parfum que j'apprivoise peu à peu (même si l'Heure Bleue reste de loin mon préféré...).


14 commentaires:

méchant loup a dit…

Sophie, ce parfum est lié au souvenir d'une personne que j'aimais beaucoup et qui me "fascinait". Si vous osez cet esprit "vintage" si actuel et pour lequel j'ai préféré parlé de Chant D'Arômes, n'hésitez pas. En extrait et à petit goutte, Chamade est marquant et fait très actuel, je vous assure.

soph a dit…

j'aimerais découvrir l'extrait......ne me tentez pas :)

chant d'arômes est beau aussi...;

méchant loup a dit…

Sophie, c'est qu'il va falloir qu'on se voir pour un petit "sniffage" de Chamade en extrait et quelques autres "trucs" non ?

soph a dit…

oui avec plaisir!

Sylvaine a dit…

bravo pour ces beaux posts sur chamade et guet apens , désormais attrape coeur !
a bientôt pour un sniff de chamada en extrait !
sylvaine

soph a dit…

oui, j'ai hâte de le découvrir!

bonne journée et merci beaucoup!

poivrebleu a dit…

Un peu comme toi Sophie, j'ai toujours adoré Chamade. Depuis que je l'ai découvert il me fait envie, parce que j'ai envie de porter ce qu'il dégage. C'est l'un des seuls parfum que je connaisse qui me donne envie de le poser sur moi sans que rien ne change. C'est comme si j'avais envie que ce soit lui qui me change tellement il me plait. Il est si beau...
Malheureusement, je n'ai pas de chance, il ne reste pas sur moi comme j'amerai qu'il reste, le côté vert du départ se fait légèrement criad et le coeur qui est si tendre se sucre trop sur ma peau et perd de sa finesse. J'aimerai tout de même essayer une version vintage pour voir si l'évolution a plus de chance d'être proche de ce que je souhaite.

soph a dit…

idem, moi aussi j'aimerais bien essayé une version vintage. J'en avais une miniature que 'jai un peu testée et elle me paraît un peu plus profonde, plus chaude, mais je ne suis pas sûre. Il faudrait que je re-teste...

freefly a dit…

J'ai adoré redécouvrir Chamade hier, quel parfum !!!

soph a dit…

hello! oui quel délice.. et alors en extrait il est somptueux....

Anjelica a dit…

ce parfum est celui de ma mère et il lui va à ravir. Je ne l'ai jamais senti sur quelqu'un d'autres.

Votre billet sur ce parfum est très beau :)

panb a dit…

Bonjour,
Le dernier post date d'il y a 2 ans mais peut-être que quelqu'un pourra me répondre: que pensez-vous de Chamade en edt? Quelles différences entre l'edp et l'edt ? Mes choix se limitent à ces 2 possibilités, pas les moyens de m'offrir l'extrait...
Merci pour une éventuelle réponse !

Anonyme a dit…

Depuis 7/2011, vous avez sans doute acheté v/flacon de Chamade.
La différence : EDT moins de fragrance - EDP plus concentrée.
A l’usage EDP vous en mettrez moins. Avant tout achat, mieux vaut tester sur sa peau, par ex. à l’intérieur de l’avant bras.
Personnellement je porte Chamade depuis sa création-1969 ! J’ai connu beaucoup d’autres parfums depuis, MAIS je reviens TOUJOURS vers mon premier et véritable amour !
Je vous souhaite Beaucoup de Bonheur avec Chamade, s’il vous convient, c’est un excellent choix.

Anonyme a dit…

Merci pour votre réponse, Anonyme, et non je n'ai toujours pas acheté Chamade ! Je découvre votre réponse aujourd'hui car je viens de tester l'edt que j'aime vraiment beaucoup et je cherchais des infos récentes. C'est une mouture de cette année, bien plus jolie que celle sentie en 2011. Je pourrais bien la'cheter cette fois...
Panb