mardi 15 septembre 2009

Ambre extrême de l'Artisan parfumeur

De retour de vacances, j'aurais pu parler des différentes nouveautés ( Parisienne, Wanted...) mais aucune ne m'a vraiment touchée pour l'instant, même si j'attends impatiemment de tester Fourreau Noir (Lutens) quand même. Mais ça ne m'empêche pas de découvrir de nouveaux parfums, même si leur sortie sur le marché n'est pas récente.

C'est en effet le cas d'Ambre Extrême de l'Artisan Parfumeur, (l'eau de parfum de l'Eau d'Ambre), sorti en 2001. J'aime beaucoup l'eau d'ambre mais je lui préfère d'emblée sa version extrême connaissant le manque de tenue des parfums de cette néanmoins belle maison.


Créé par Jean Claude Elléna, à qui l'on doit probablement le caractère sensuel et oriental mais sans aucune lourdeur de ce parfum car il ne se fait jamais entêtant, Ambre Extrême s'ouvre sur une envolée d'épices, où percent la cannelle, le poivre, le macis et la noix de muscade. Ce départ chaud et épicé se pare pourtant d'une note plus fraîche, aromatique, légèrement verte, discrète, probablement dûe à la présence de la cardamome.

Cette impression s'estompe à mesure que le coeur se réchauffe, grâce aux notes de patchouli et de santal, qui lui donnent un très léger aspect boisé, un peu fumé tandis que la rose turque en fait un parfum à texture crémeuse, plus enveloppante qu'au début.

Au fil de son évolution, le parfum s'orientalise de plus en plus, grâce à une forte dose d'ambre et de vanille, associées au benjoin et à la fève tonka, plus présentes ici que dans la version initiale. Ces notes de fond offrent une véritable chaleur et sensualité au parfum, qui se fait très réconfortant en cette saison où les jours redeviennent gris et frais.

Ambre extrême offre une meilleure tenue que l'Eau d'Ambre, même si son sillage, lui , s'estompe au fil des heures. Ce qui est original dans ce parfum, c'est sa facette orientale, chaude, opulente, tout en restant d'une élégante simplicité, qualité que l'on doit sûrement à son créateur, Mr Ellena.


5 commentaires:

Guet-Apens a dit…

Je partage l'avis de Luca Turin ici, j'ai trouve Ambre Extreme insipide et sans interet.

soph a dit…

disons que j'avais déja lu que la simplicité des parfums de l'AP ne vous accrochait pas vraiment. je peux le comprendre, mais ce que je trouve sympathique dans celui-ci c'est qu'il propose quelque chose d'oriental, envelopaant, toute en restant léger d'une certaine manière.

soph a dit…

oups, les fautes de frappe, enveloppant je voulais dire

Guet-Apens a dit…

Soph,
certes, je ne peux souffrir la parfumerie "eau de toilette" de Jean-Claude Ellena, mais ici c'est surtout le manque de complexite de cet ambre qui me navre.
Je vous recommande vivement Guet-Apens, actuellement Attrape-Coeur de Guerlain: voluptueux, chaud, ondoyant et rassurant sans etre hyper-calorifique ni lourd, je ne vibre que pour ce parfum en ce moment, d'ailleurs vous qui aimez L'Heure Bleue a la folie, qu'attendez-vous pour l'essayer?

soph a dit…

merci, mais je l'ai essayé, j'ai même fait un post dessus (au mois de mai je crois) et d'ailleurs si vous regardez à droite dans mes parfums préférés il s 'y trouve.

Je l'aime beaucoup aussi, en effet c'est un très beau parfum, poétique, sensuel, voluptueux en effet mais sans lourdeur,d'ailleurs j'arrive à la fin de mon stock d'échantillons, j'attends impatiemment la fin du mois pour passer à l'achat!