mardi 4 octobre 2011

De bonnes surprises pour la rentrée côté parfum.


Une fois n'est pas coutume, je trouve la rentrée riche en  émotions côté parfums. En effet, qu'il s'agisse de niche ou de mainstream, le mois de septembre nous a réservé quelques bonnes surprises. Trois parfums ont particulièrement retenu mon attention: Love eau intense de Chloe, Mon parfum Chéri d'Annick Goutal, et enfin, le Baiser volé de Cartier.

Love, eau intense n'a rien perdu de cet accord poudré et très propre, évoquant le gel douche Dove, en tête, qui caractérisait l'original, sorti en septembre dernier. Mais cet effet à la fois sage, propret, poudré, cotonneux, est ici comme  dévergondé de notes baumées et sensuelles en fond, délaissant le style féminin sage et chic de son aîné pour une eau de parfum plus séductrice et plus aguicheuse. Comme si cette version intense était le pendant nocturne du permier Love, Chloe.  On retrouve l'accord aisément identifiable de son aîné en tête, mais celui cohabite très vite avec un coeur et un fond enrichis en notes orientales.  Les notes de fleur d'oranger sont toujours  présentes, aux côtés de cet accord cosmétique rose-violette caractéristique des notes poudrées, d'odeur de maquillage et de talc. Mais si l'on reconnaît facilement cet accord, et donc la trame de l'original,   s'ajoutent de l'iris, (l'héliotrope y est aussi accentué), et surtout, un fond ambré, où la vanille joue la vedette aux côtés d'autres notes baumées, qui achèvent de donner ce charme sensuel et sexy qui manquait un peu au premier opus.


Le Baiser Volé, de Cartier, s'éloigne du registre du désormais regretté Baiser du Dragon, mais n'en reste pas moins une belle création, assez en marge de ce qui se fait en mainstream aujourd'hui.  Créé autour de l'idée d'un beau lys, fleur dont on ne peut extraire l'odeur à l'état naturel et dont il faut en restituer l'effet par d'autres procédés, ce parfum s'ouvre sur des notes un peu vertes, avec un effet "croquant", et un peu laiteux qui me rappelle vaguement Amaranthine. Peu à peu, le lys s'impose, dévoilant ses facettes "fleurs blanches" et épicées.  Je ne sais pas si ce lys a été ici reproduit à l'aide du headspace ou si on l'a reconstitué à l'aide d'autres fleurs blanches telles que l'ylang-ylang, mais ici ses aspects salés, que l'on retrouve dans Lys Méditerrannée de Fredéric Malle , sont délaissés au profit de notes épicées presque poivrées,  et d'une évolution poudrée, asssez inattendue pour ce registre. On distingue du galbanum en tête, de l'yang-ylang, pour l'effet bouquet floral, de l'eugénol, des notes poudrées telles que l'iris ou l'héliotropine, de la vanille en fond. L'effet est à la fois chic, sage, élégant, et empreint d'une certaine personnalité tout en restant dans un registre sobre.







Mon parfum Chéri m'avait beaucoup intriguée lors de son lancement en juin dernier,  car ses notes à la fois terreuses et presque "poussiéreuses" se déroulant vers une évolution plus fruitée (prunol), et poudrée (iris, héliotropine) en faisaient un parfum original et facetté.  Il me  faisait l'effet d'une fragrance tout droit sortie des années 40, rappelant les chypres de l'époque, avec cet effet un peu "fourrure", très Femme.  Cette structure très facettée fait que selon les jours où je le sens, certains aspects ressortent plus que d'autres. Aujourd'hui par exemple, c'est cet effet irisé, poudré, qui m'interpelle, m'évoquant des robes satinées, quelque chose de très féminin, d'autres fois, ce sont plutôt les accents terreux du patchouli et l'effet presque champignon, végétal de la feuille de violette, (et de l'octine, peut-être?),  qui me sautent au nez.  Deux aspects au prime abord assez éloignés qui cohabitent ici pour un effet tout en contraste: la féminité, le frôlement d'une robe en soie, en satin, qu'expriment les notes poudrées, cotoyant quelque chose de naturel, un peu "brut". Cet ensemble crée quelque chose de nouveau, jamais senti auparavant, même si bien sûr, Mon Parfum Chéri peut rappeller à coup sûr les grands chyprés d'époque,  (notamment avec cette prune que l'on retrouvait dans Femme de Rochas), il me semble d'ailleurs qu'un internaute a parlé d'un "parfum de garce" sur auparfum, et c'est une image qui me parle. 

51 commentaires:

garde a dit…

Malheureusement ces nouveautes sont 100% petrochimiques, on est tres loin de l'epoque ou Jean-Paul Guerlain se ventait encore de lancer des parfums qui contenaient 75% de matieres naturelles dans les formules. La rentree olfactive 2011 n'est rien d'autre que du cancer, dereglement hormonal, malformation congenitale en pschitt!

soph a dit…

Bonjour,

garde, comme vous avez pu le lire sur de nombreux blogs et forums, bien sûr qu'un parfum constitué d'une majorité de matières naturelles est plus beau.
Mais les matières synthétiques sont d'une part utiles pour l'esthétisme d'un parfum (lui apporter du sillage, de la ténacité par exemple), et, dans la mesure où elles sont créées et testées en laboratoire, souvent (et malheureusement) moins allergènes que certaines essences naturelles. D'ailleurs, surtout pour les marques de niches, il est faux de dire que c'est 100% pétrochimiques. On a bien de l'iris, du vrai dans le dernier Goutal, ainsi que du vrai patchouli par exemple. Si l'on suite votre raisonnement, alors déja en 1920 les parfums étaient issus de la pétrochimie, puisque c'est à cette époque (et même avant , fin 1800) qu'ont commencé à être utilisées des matières telles que la vaniline, l'éthylvaniline, la coumarine, qui ne sont jamais que des substances issues certes de la chimie et de la synthèse, mais extraites de la nature (vanille et fêve tonka pour cet exemple). Par ailleurs, vous connaissant, je suis très surprise par ce revirement d'opinion soudain (vous me direz, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis), alors que vous étiez la première à montrer du doigt les parfums édulcorés, sans tenue, les personnes qui interdisent de se parfumer dans certaines villes pour un soi-disant danger, très faible en réalité. Je crois savoir que vous vivez à NY, ville certes très attractive, mais très polluée( comme paris), où cette pollution constante est certainement bien plus nocive au quotidien, que le fait de porter un parfum, même composé d'éléments issus de la pétrochimie.

Euphorbia a dit…

Le Chloé à été une très bonne surprise pour moi!
D'ailleurs, je lui trouve une facette cassie, ou mimosa... très agréable!

garde a dit…

soph, mais vous en savez des choses sur moi, je ne vois pas ce que ca a affaire avec le sujet, enfin...
Revirement de situation non. Il n'y a que les imbeciles qui n'evoluent pas. Il y a cinq ans apres avoir vu plusieurs reportages atroces sur l'holocauste des abatoirs et fermes industrielles, je n'ai pas pu continuer de manger de la viande. Du jour au lendemain j'ai decide d'etre vegetalienne parce que le poulet de mon arriere-grand-mere qui gambadait dans son poulailler, au moins il avait le droit de vivre sa vie d'animal avant de passer dans une assiette. Aujourd'hui les animaux que les gens consomment, leur vie est un enfer du premier souffle jusqu'au dernier. Alors evidemment si j'etais insensible je continuerais de manger mon foie gras, mon burger et mon poulet frites, et bien non, j'ai evolue, la vie c'est aussi savoir se remettre en question.

A propos des allergenes, c'est du bidon de comparer de simples allergies cutannees, des rougeurs de peau chez moins de 1% de la population avec en face des cancers, des dereglements hormonaux, des malformations congenitales etc.

Tenacite d'un parfum synthetique, les parfumeurs utilisent des phtalates hautement toxiques. La beaute des muscs synthetiques, la encore il y a plein de rapports sur internet qui traitent de leur haute toxicite.

L'IFRA est un organisme d'auto-regulation de l'industrie du parfum - les grandes societes de parfums comme Givaudan, IFF et Firmenich produisent des molecules synthetiques et dirigent l'IFRA qui comme par hasard s'en est pris aux molecules naturelles et synthetiques qui ne leur appartenaient pas. Resultat aujourd'hui meme la parfumerie de niche est contrainte de passer au tout ou presque tout petrochimique. Combien de Serge Lutens ne sont plus les memes? L'actuel Encens et Lavande n'a jamais senti aussi artificiel que ca, d'autres parfums de la gamme sont aujourd'hui meconnaissables.
Je ne connais pas l'iris de Goutal mais de toute maniere l'iris ils ont du tout essaye pour voir a quel point il etait allergene, en vain, autrement ils l'auraient soumis a de severes restrictions qui auraient oblige les parfumeurs a utiliser des molecules synthetiques de substitution.
En 1920 ou en 1960, il y avait un equilibre entre les matieres nobles naturelles et synthetiques, aujourd'hui la parfumerie est pratiquement 100% petrochimique, on ne parle plus de la meme parfumerie.

garde a dit…

Encore un article tres interessant sur la toxicite des parfums qui vient de tomber dans l'actualite d'aujourd'hui meme:

http://www.dailyfinance.com/2011/10/04/could-perfume-to-benefit-breast-cancer-also-cause-breast-cancer/?icid=maing-grid10%7Chtmlws-main-nb%7Cdl25%7Csec1_lnk2%7C101643

viojean a dit…

Bonjour Sophie, Bonjour à tous,

Chacun d'entre nous est suffisamment intelligent, responsable et conscient des dangers et des paradoxes du monde dans lequel on vit pour se faire son propre jugement !

Oui, on vit dans un monde bourré de molécules de synthèse en tout genre, dans un monde d'ondes électromagnétiques et de pollutions intérieures aussi bien qu'extérieures. A chacun de faire le tri en "connaissance" de cause. Et cette connaissance commence par soi-même, avant tout ! Connaissons mieux notre propre corps et respectons le au mieux. Apportons cette même bienveillance et ce même respect à nos proches, et par extension à ceux qui nous entourent...

Oui, je roule en voiture donc je pollue... Mais je trie au maximum et je recycle mes déchets...

Oui, j'utilise un téléphone portable (en ce qui concerne les ondes néfastes de ce système de communication : c'est exactement comme si vous vous baladiez avec un micro-ondes sur vous qui fonctionne en permanence ! Tumeur, dérèglements hormonaux et stérilité !) et un ordinateur avec borne internet sans fil (le pire du pire ! tumeur aussi)... Mais je les coupe (même en veille les ondes sont toujours en fonctionnement et donc néfastes) et m'en éloigne le plus possible... Dans les chambres : pas de télé, de téléphone portable, ni d'ampoules économiques (ondes aussi)... Veilleuse et lampe de poche sans pile ;-)

Oui, je prends un contraceptif hormonal (risque de cancer aussi!)... Mais je me soigne (et soigne toute ma petite famille) avec l'aromathérapie et la phytothérapie. L'allopathie n'est utilisée que lorsqu'on a pas le choix (on ne peut pas soigner un cancer sans chimiothérapie et/ou radiothérapie)

(suite au prochain commentaire...)

viojean a dit…

Oui, je mange de tout... Mais je veille à acheter un maximum bio, à profiter des bonnes choses du jardin, à acheter ma viande chez un fermier bio qui aime ses bêtes, etc. Parce que je fais des allergies aux pesticides : j'ai la gorge qui gonfle au point d'étouffer dès que je mange une pomme du commerce avec la peau, mais ça n'arrive pas avec celles de mon jardin. (Plus de Nutella plein de phtalates !)
Oui, j'aime boire un bon petit verre de temps en temps... Mais je ne bois plus de vin s'il y a du sulfite !

Oui, je me parfume, parce que c'est mon petit plaisir, parce que j'aime le sens de l'odorat (nié dans la société actuelle) et j'ai un énorme respect pour toutes ses belles plumes qui expriment leur amour du parfum dans des blogs conviviaux et agréables, dont celui-ci (Merci Sophie)... Mais, je n'utilise plus de déo (plein d'aluminium) et use et abuse de produits lessiviels naturels, de shampoing et de crèmes en tout genre bio (pas de paraben, ni de phtalates)... Et j'ai complètement arrêté les parfums d'ambiance... et j'aère mon nid douillet.

Est-ce que je fais mal, est-ce que je fais bien... Finalement le seul juge, c'est moi et c'est de ma santé dont il s'agit... Non ?

Alors je dis encore merci à ces blogs de parfum qui n'ont pour sujet que de partager un bon moment parfumé, de jolies impressions odorantes... Et dont le but n'est pas de nous prévenir des dangers quels qu'ils soient ! A nous de faire notre propre recherche et nos propres constats...

Garde, pourquoi ne feriez-vous pas un blog qui pourrait prévenir toute personne qui s'intéresse à sa santé, un blog qui parlerait de toutes ces pollutions chimiques et autres... Et, surtout, de tous ces bons produits qui nous restent encore. Je suis certaine que vous auriez un immense succès ! ;-) Et je viendrai vous lire pour prendre des conseils avisés... Merci d'avance (en espérant pouvoir vous lire sur votre blog !^^)

Bonne journée à tous, parfumée ou non.
Vivi Snow.

P.S. : Voici un lien qui indique une liste de "mauvais" parfums (d'un point de vue santé) afin de partager avec vous un moment de conscience citoyenne (en attendant le blog de garde où ce genre de post sera plus approprié).

http://www.greenpeace.org/raw/content/international/press/reports/phthalates-and-artificial-musk.pdf

soph a dit…

Merci vivi pour ce commentaire très intéressant!

Garde, oui la parfumerie a changé, dans le sens où l'on n'a plus à notre disposition la même palette de matières premières naturelles.
Mais ce phénomène date, déja dans les années 50/60 les producteurs de matières premières les "coupaient" pour faire plus de profit. Vous voyez ça ne date pas d'hier.

De là à dire que les parfums sont 100% synthétiques aujourd'hui, il ne faut pas exagérer. C'est vrai que si vous sentez un Poison des années 80 à côté de l'actuel, vous sentirez une différence, et le récent paraîtra beaucoup plus synthétique. Maintenant je pense que beaucoup de marques font leur possible pour rpéserver une belle parfumerie, avec de belles matières premières, il suffit de prendre pour exemple Carnal Flower, de F.Malle, la qualité de la tubéreuse est parlante.
Et les matières synthétiques ont leur utilité, ne 'loubliez pas que serait le N°5 sans les aldehydes?

Euphorbia a dit…

Et bonjour à Garde, alias "GirlSoDeadly-AmouageGold-Uella-etc...etc..."
Petite question indiscrète: est-ce que vous fumez? est-ce que vous sucrez votre café à l'aspartame? Est ce que vous mangez des produits "lights" ou "0%"? Est-ce que vous utilisez un téléphone portable?
Si vous répondez "oui" à au moins une de ces questions, vous pouvez vous ruer sur les parfums, car quitte à mourir d'un cancer, ou de n'importe quelle autre saloperie, mourrons parfumés!

soph a dit…

LOL....

mais ceci dit j'ai cru comprendre qu'Uella ne fumait pas et faisait très attention à son hygiène de vie.
(quant à moi, oui je fume, alors quite à avoir un cancer, autant mourir parfumée ;))

Blaxandre a dit…

Sophie, quelques mots, avant de réagir au commentaire initial de Garde, pour te féliciter pour la qualité constante des billets de ton blog; un seul reproche, leur rareté.

Garde, il est absurde de vouloir priver les créateurs de parfums de l'ensemble des matières à leur disposition, qu'elles soient naturelles, ou synthétiques.

J'imagine que vous ne jugez pas la beauté d'un tableau en fonction du degré de matières naturelles, ou synthétiques, contenues dans les pigments.

Alors ne jouez pas, je vous prie, les chiennes de garde des matières naturelles; soyez simplement la gardienne d'une parfumerie créatrice et audacieuse.

Géraldine a dit…

Euphorbia, il faudra penser à arrêter de respirer aussi. Parce qu'entre la pollution urbaine et les pescticides de nos campagnes, on n'a pas le cul sorti des ronces !

D a dit…

Et je pense que l'alcool tue encore plus que le parfum. Et ça ne dérange personne qu'il soit toujours en vente...

Cela dit, très bon billet, comme toujours. Et ça fait plaisir de voir que pour une fois, on peut se réjouir . et de plus se réjouir à tous les niveaux parce que OUIIIIIII, ENFINNNN le mainstream relève la tête. (Un peu et au milieu de daube, mais ne boudons pas notre plaisir)

(Psssst: le parfum de garce, c'est moi! Et je le trouve vraiment plus que bien. D'autant plus que celui-là manquait vraiment à la très belle gamme Goutal)

Euphorbia a dit…

C'est vrai Géraldine!
Et surtout, SURTOUT ne plus boire d'eau, car dedans il y a des minéraux qui sont toxiques à forte dose, comme le fluor ou d'autres, et puis il y a toujours un peu de pollution qui traine! Dorénavant, il faudra penser à prendre uniquement un dé à coudre d'eau par jour, en prenant soin que le dé à coudre soit neutre et désinfecté, mais attention, pas avec de la javelle, ni avec du savon, ca pourrait être dangereux. Mieux vaut le faire avec des produit naturels. Et si on le nettoyait avec du suc de plantes, mais attention, il ne faut pas qu'elle soient polluées elles aussi, ni toxiques d'ailleurs, à forte ou même faible dose, car même si la dose n'est pas létale, ca peut créer des cancers, des dérèglements hormonaux, des destruction de neurones, de terminaisons nerveuses...
Finalement, pour conclure, le naturel ce n'est pas forcément mieux! Ben oui, allez manger une soupe d'aconit bio, et on verra si c'est meilleur qu'une soupe aromatisée à l'aconitine produite synthétiquement! ^^

Géraldine a dit…

Et pour en revenir aux parfums (parce qu'il n'y pas que la soupe dans la vie), je trouve aussi cette rentrée mainstream bien sympathique, pour peu qu'on oublie les Tresor midnight rose, Dahlia noir et autres gnagnanteries.
Baiser volé a un charme fou ; Mon parfum chéri, un p* de caractère (dommage que sur moi il sente la pastille Vichy pendant 1 heure au moins !) ; quant à Love Chloé intense, je ne l'ai senti que rapidement, mais il m'a fait bonne impression.
Pour ma part j'ai également bien apprécié Balenciaga l'Essence, même si je trouve, in fine, son évolution un peu décevante.

soph a dit…

Merci pour vos commentaires qui, en effet, pointent du doigt le fait qu'on peut vite devenir parano en société et flipper de tout, bref à ce rythme là on ne vit plus.....
Et merci pour les commentaires sympahtiques pour mong . Blaise en effet, le rythme de mes billets a un peu baissé, car si, curieusement, j'ai du temps, la recherche d'emploi est quelque chose de tellement accaparant en terme d'énergie que je n'arrive moins à poster souvent.

Et je trouve aussi que le mainstream propose des choses plutôt sympathiques en cette rentrée, c'est assez rare pour mérité d'être souligné.

soph a dit…

oups les fautes de frappes, je voulais dire merci pour les commentaires sympathiques pour mon blog.

garde a dit…

soph, malheureusement vous avez une vision bien edulcoree de l'industrie du parfum et vous avez tendance a raconter un peu n'importe quoi.
Les annees 50/60 c'etait encore l'age d'or de la parfumerie, visitez le blog d'Octavian Coifan, il ne cesse de le repeter.
Les reformulations pour plus de profit ca commence au debut des annees 90. Avec les annees 2000 tout s'est accelere, ce ne sont plus les parfumeurs qui recherchent plus de profit mais les grandes corporations que sont Givaudan, IFF et Firmenich qui veulent imposer une parfumerie 100% petrochimique qui leur rapporte un max, parce que pour eux le jasmin de Grasse dans un extrait de parfum ca leur rapporte zero, ce qui a leurs yeux est inacceptable.
On vit dans un monde cynique de la haute finance capitaliste, ce sont les corporations qui dictent et font la loi, nous ne vivons que dans des pseudo-democraties ou l'ultra-consumerisme se traduit par la mediocrite la plus extreme.

La tubereuse de Malle, encore un parfum qui n'est plus la meme, la toute derniere version est superbe la premiere demi-heure, en fond une tubereuse des plus generique qui soit!
Je vous invite a decouvrir la tubereuse 100% bio de Giaccobetti pour Honore des Pres, elle est a tomber, on se demande comment on peut arriver a un tel resultat esthetique sans matieres synthetiques toxiques!
Vous voyez, se remettre en question et evoluer ne veut pas dire se priver!!

Blaxandre a dit…

Garde, si Sophie a tendance, selon vous, à dire n'importe quoi; elle dit avec intelligence et élégance. Deux qualités, à vous lire, qui semble vous manquer.

soph a dit…

Garde, nous avons eu l'honneur, il n'y pas longtemps de discuter avec Monique Rémy des laboratoires du même nom, et justement elle disait qu'l y a bien longtemps, presque un demi-siècl déja, les fournisseurs de matières premières "coupaient" les matières premières. Doc non je ne raconte pas n'importe quoi., c'est justement un argument que je tiens de source sûre et qui n'est pas très connu actuellement du grand public.
Par ailleurs , Carnal Flower, si parfois il diffère légèrement d'une année à une autre c'est parce que justement c'est de l'absolu d etubéreuse qui y est utilisé. Or la qualité d'une matière première naturelle peut malhereusement baisser d'une année sur l'autre. Par exemple, pdt qq temps, on trouvait moins facilement de carnal flower, carla production avait été limitée, suite aux tsnuamis et autres phénomènes de ce style qui avaient en partie ravagé la production de tubéreuse. Comme quoi ils 'agit bien d'une matière première naturelle qui est utilisé ici.

garde a dit…

Soph, j'ai une connaissance et une culture de la parfumerie classique hautement plus importante que la votre, et comme vous semblez tout connaitre de ma vie, vous le savez certainement fort bien.
Les plus grosses coupes de l'Histoire de la parfumerie c'est les annees 90 et 2000 a aujourd'hui. Ce qui s'est passe pour certains parfums dans les annees 50 ou 60 n'a certainement aucune comparaison avec ce qui se passe aujourd'hui, arretez de tout melanger enfin, les annees 50 avec les reformulations a outrance d'aujourd'hui, les allergenes qui ne sont que de petites rougeurs chez 1% de la population au meme titre que les phtalates et muscs synthetiques des plus toxiques!

Le legendaire Poivre de Caron est sorti en 1954 c'etait encore l'age d'or de la parfumerie. Personne ne peut sortir un tel parfum aujourd'hui, tous les parfumeurs honnetes vous le diront! L'actuelle reformulation ou plus exactement pietre reorchestration de ce parfum ne se traduit que par une rose pale legerement epicee, rien a voir avec l'original Poivre.

Carnal Flower a $320 le flacon qui tourne en un generique Amarige apres 30 min, c'est vraiment de l'anarque commerciale a l'etat pur. Pour trois fois moins cher, portez la Vamp a NY d'Honore des Pres, une tubereuse bio de la plus haute qualite (voire avis de 1000fragrances par Octavian Coifan).


Enfin, c'est tellement pathetique de voir a quel point il y a toujours une petite clique de bien pensants bidons qui gravite autour de petit milieu des blogs sur la parfumerie, constituee de petites gens qui ne se remettent jamais en question et qui n'evolueront jamais de leur vie, qui penseront toujours la meme chose...

Euphorbia a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
D a dit…

C'est la première fois que je me fait traiter de bien pensant! J'en suis fort aise. Le trip écolo-bio, je trouve ça incroyablement néo-puritain et ça m'emm...

(En fait, je milite pour le retour de la civette et de la mousse de chêne.)

Euphorbia a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Euphorbia a dit…

"Carnal Flower a $320 le flacon qui tourne en un generique Amarige apres 30 min" et après tu oses dire: "j'ai une connaissance et une culture de la parfumerie classique hautement plus importante que la votre". Ahahahah ahahhhhhh...
Tu ne te serais pas aussi fait enlever le nez?

Quand à ton petit paragraphe final, très sympathique, t'es bien mal placée pour parler. Plus le temps passe et plus j'ai l'impression qu'en fait tu n'y connais rien en parfumerie. Car on t'entends râler, encore et encore, mais pas vraiment parler parfum au sens propre! En gros, t'es là pour faire ch*** le monde quoi!

garde a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
garde a dit…

D, avant de donner des lecons et de jouer les pauvres victimes au coeur a jamais blesse qui se sentent personnellement visees laissez-moi tout de meme vous faire remarquer que les neo-conservateurs puritains sont a l'extreme oppose sur l'echiquier politique des personnes qui se soucient de l'eco-systeme de la planete!!

Youg' a dit…

La tubéreuse Vamp à NY 100% bio d'Honoré des Prés est une pure merde je trouve. Comme quasiment tous les HdP en fait. Et pourtant je suis un inconditionnel de Giacobetti habituellement, mais alors là je peux pas.
Cette tubéreuse bio semble paradoxalement ultra synthétique, chimique, avec un côté bonbon sucré totalement inintéressant. Je préfère mourir d'un cancer que de sentir ça.
Et pour tout vous dire Garde, cela m'étonne que vous qui étiez une adoratrice des bons parfums et des plus belles créations de Lutens, vous gaspilliez à présent votre argent dans des choses si creuses, plates et inintéressantes.

soph a dit…

Garde, à force de vous énerver aveuglément, vous mélangez tout.
Je n'ai jamais nié que les années 50 étaient l'âge d'or de la parfumerie, surtout par rapport à aujourd'hui, j'ai juste dit que déja, à l'époque, les matières premières naturelles n'étaient pas aussi pures que l'on le croit.Et que déja à l'époque, si les grands best sellers avient plus de caractère qu'aujourd'hui, et qe beaucoup plus de matières premières étaient autorisées, il n'empêche que déja à cette époque les matières premières synthétiques étaient aussi très utilisées.Déja à l'époque, pour faire plus de profit, il arrivait que l'on coupe une variété de jasmin avec d'autres éléments, pour faire plus de profits. Par ailleurs, les amtières premières furent à l'origine de belles innovations et de grands parfums: la prune, dans Femme, est par exemple un dérivé de la méthyl -ionone, une méthyl -ionone inhabituelle, qui, associée au prunol, donnait une magnifique note de prune confite, à la fois chaude et sucrée.
Dans l'eau sauvage de Dior, c'est l'hédione, alors tout juste découverte, qui lui donne cette touche si spéciale, entre autres. Comme quoi les matières premières synthétiques peuvent avoir leur attrait, elles aussi.

Deuxio, je connais bien amarige, et non je ne vois pas en quoi Carnal Flower ressemble tant à Amarige dans son évolution, même s'il s'agit d'ailleurs du même nez derrière ces deux parfums. Amarige a quand même une note de pêche très prononcée qui le distingue nettement de Carnal Flower, et si l'on retrouve des fleurs blanches dans les deux parfums, ils restent qund même très distincts.

Youg' a dit…

Et l'éco-systeme de la planète, je l'emmerde !


(humour inside)

soph a dit…

Après oui, on est tous d'accord pour dire que la plupart des grands parfums (les vieux guerlain, Femme, les caron etc..) sont beaucoup plus beaux dans leur forme vintage, oui, ça, tout le monde abondera dans votre sens, MAIS de là à dire que la totalité de la parfumerie aujourd'hui n'est plus uniquement issue que de la pétrochimie, faut peut-être pas exagérer!!!! Parce que les matières premières synthétiques aussi, servent à quelque chose, et existaient déja à l'époque.
Bref , encore une fois, c'est bien dans la vie de savoir NUANCER ses propos. Tout n'est pas tout noir, tout n'est pas tout blanc. Maintenant je vous rassure, nous aussi nous déplorons les défigurations des grands classiques, nous déplorons également l'avènempent des jus de fruits sucraillons et autres parfums "shampoing", et très synthétiques que l'on sent partout, mais là , vous déplacez le débat il me semble.

D a dit…

Chère Garde,
Désolé si j'ai semblé jouer les victimes, telle n'était point l'intention.
Vous savez, les écologistes et les religieux ont cette même obsession d'une certaine pureté, qu'elle soit de l'âme ou du corps, qu'elle vienne de Dieu ou de la Nature, qui, je dois bien le dire, m'agace et m'ennuie au possible. Franchement, si vous voulez faire un geste pour la planète, ne serait-il pas plus logique d'arrêter le parfum? même naturel, l'exploitation des sols, même bio, le coût des transport, etc, me semblent fort préjudiciables à l'éco-système et parfaitement non indispensables?

soph a dit…

D'ailleurs, Garde, si l'on se penche de lus près sr la pyramide olfactive de Vamp à NY, que vous prenez en exemple, et que personnellement j'apprécie, vous trouverez ce qu'on appelle une note "coco". Et ça vient d'où, ça à votre avis? parce que certes la tubéreuse a une facette solaire, coco, mais c'est aussi et surtout une facette que l'on pousse, à l'aide des aldéhydes C18. Donc une matière première synthétique, à priori.

garde a dit…

soph, meme Serge Lutens deplorait deja il y a deja cinq six ans que la parfumerie post annees 2000 c'est du 100% synthetique avec au mieux (mais vraiment at best ok) "une demi-goutte" pour reprendre ses propres termes d'un peu de rose ou de jasmin naturels.
Vous croyez vraiment que le dernier Gucci ou Versace c'est pas du 100% petrochimique?? Vous devez croire au Pere Noel et a la Sainte Vierge aussi j'imagine...
Frederic Malle et Serge Lutens representent encore la haute parfumerie francaise mais la aussi ils sont soumis aux ravages des restrictions de l'IFRA et des grandes societes de parfum. Tous leurs parfums ont ete reformules. Le Feminite du Bois de 1992 c'est pas vraiment le meme que l'actuel...

garde a dit…

D, moi ce qui m'ennuit c'est la France gnangnante du centre gauche et droite, de tous ces gens qui se plaignent mais qui sont incapables de changer le monde.

soph a dit…

Mais.... je n'ai jamais dit le contraire moi???????
Mais... sérieusement, vous prenez vraiment le temps de lire ce qu'on écrit ?
Je viens juste de dire que nous aussi nous déplorions l'avant LVMH chez Guerlaian, que nous déplorions ce que Femme de Rochas est devenue, que bien sûr que les années 40 ou 50 étaient l'âge d'or de la parfumerie. J'ai JUSTE précisé que déja à l'époque els parfumeurs utilisaient AUSSI des matières premières synthétiques. Et que ce n'est pas forcément un mal.
bien sûr que du Versace c'est hautement synthétique, bien sûr que dans du J'adore de dior, vos trouverez de nombreuses matières premières synthétiques dans la formule. D'ailleurs ça se sent. Maintenant , dans Shalimar, et ce dès 1925, on trouvait également une très forte dose d'éthylvaniline, matière première synthétiques.
Encore une fois ssi le débat est de déterminer si la parfumerie actuelle est triste par rapport à ce qu'était celle d'autre fois, oui nous sommes tous d'ACCORD avec vous . Mais le débat intial, votre debat d'ailleurs; était de dire que la totalité des parfums aujourd'hui étaient dangereux pour la santé, or non, je trouve ça exagéré. Et je trouve exagéré,k vs vos connaissances justement, d'ignorer le fait que déja à l'époque on utilisait des matières premières synthétiques. Je vous rassure, tout le monde sait ce que sait que els reformulations. Evidemment que tous les parfums sont reformulés, les marques sont obligés, merci on ne vous a pas attendue pour être au courant.

soph a dit…

nous déplorions l'avant LVMH, je voulais dire que nous regrettons la belle époque de l'avant LVMH chez Guerlain, je me suis mal exprimée.

garde a dit…

soph, une fois de plus vous racontez n'importe quoi. Vamp a NY d'Honore des Pres est un parfum 100% naturel et bio.
Voila ce que l'on peut lire sur l'emballage:

"100% du total des ingredients sont d'origine naturelle. 80% du total des ingredients sont issus de l'agriculture biologique".

nadine a dit…

Ah bon, alors si c'est dit que l'emballage...

nadine a dit…

Ah bon, alors si c'est dit sur l'emballage...

D a dit…

Franchement, je ne me prononce pas sur l'état de la France, je ne suis pas français et je ne vis pas en France. Mais enfin, politiquement, le centre, même gnangnan, me semble préférable aux extrêmes, qu'ils soient de droite ou de gauche, non?

Je vote avec mon portefeuille pour ce qui est des parfums. En me privant de ceux que j'aime parfois parce que je n'apprécie pas la politique de la marque. Et vous Garde que faites vous de plus? Si vous avez des trucs pour faire changer le monde de la parfumerie, dites nous comment, nous serons ravi de faire pareil. Parce que nous voudrions tous des choses plus belles.

garde a dit…

soph, je n'ai jamais dit nul part que les parfums classiques n'utilisaient pas de matieres synthetiques. La proportion etait differente, chez Guerlain c'etait 75% naturel le reste synthetique et puis bon "pas forcement un mal" sauf que les nitro-muscs tres utilises et apprecies dans la parfumerie classique ont ete interdits dans les annees 70 a cause de leur haute toxicite.

Geraldine a dit…

Je viens de voir un reportage sur Arte, sur l'agroalimentaire, les additifs, tout ça.
J'ai appris notamment que la mention "Arome naturel de peche" sur un yaourt, par exemple, n'impliquait pas la présence de peche. En l'occurrence il vient de la culture de moisissures. Rien à voir avec la pêche... mais 100% naturel !

viojean a dit…

Sur les emballages, c'est comme dans les contrats sulfureux, il y a toujours des minis caractères qu'on oublie de lire, qui veulent dire en gros : j't'ai bien eu" ! ;-)

nadine a dit…

moi je comprends pas pourquoi un Guerlain à 75% de naturel c'est mieux que Vamp à NY à 100% de naturel

garde a dit…

D, deja d'une je denonce la dictature des grandes societes de parfums comme Givaudan, IFF et Firmenich qui s'entendent entre elles par le biais de l'IFRA, un organisme qui n'a pour seul but de promouvoir les molecules synthetiques de ces corporations qui pesent des milliards de dollars en faisant croire au grand public un discours completement bidon autour de la securite anti-allergene en parfumerie. Et la securite anti-cancer ils en font quoi?
De deux, je privilegie la parfumerie naturelle et/ou bio comme celle d'Honore des Pres.
Enfin, je suis vegetalienne, loin d'etre anorexique, je me regale de plats nepalais, thai, indien, mediterraneen.
Pour un americaine mon empreinte carbone est la plus basse possible, je devrais toucher de l'argent du gouvernement mais malheureusement dans mon pays, ce sont les millionaires et milliardaires qui paient le moins d'impots, alors oui, je veux changer le monde, d'ailleurs je me rends ce soir a Liberty Plaza pres de Wall Street a NY soutenir les jeunes contestataires qui en ont marre eux aussi de cette societe de consommation excessive ultra-capitaliste et financiere. C'est pas en votant Obama ou Hollande qu'on va changer le monde, croyez-moi!

nadine a dit…

moi aussi je vais manifestaient contre les dictatures.
Et puis je vais boycotter les parfums cancérigènes.

garde a dit…

nadine, Guerlain avec 75% de matieres naturelles c'etait avant les annees 90, aujourd'hui ce n'est absolument plus le cas. Ils en sont tres tres loin d'ailleurs, entre le rachat de la maison Guerlain par LVMH en 1996 et les restrictions bidons de l'IFRA des annees 2000+...c'est la cata chez Guerlain!

nadine a dit…

Ah bon... C'est dommage parce que j'aime bien Guerlain.
Et le maquillage, il est cancérigène aussi ?

garde a dit…

Et comment! Shampooing, cosmetiques etc. Les industriels se protegent en disant que les doses sont minimes mais ils ne prennent pas en compte l'effet d'accumulation de tous ces produits au quotidien. Michael Jackson est mort pas a cause de la sa derniere dose de Propofol mais de l'accumulation de plusieurs de ces produits de maniere constante.

La marque de Shampooing Rahua, 100%bio est geniale, au Bon Marche en France. Dr. Hauschka et Intelligent Nutrients sont mes marques preferees de cosmetiques. Le parfum au jasmin bio d'Intelligent Nutrients me rappelle A la Nuit pre-reformulation de Serge Lutens.

soph a dit…

Je ne peux que vous rejoindre sur le fait de souteir les manifestants à Wall street, et sur le cynisme de la hate finance qui gouverne notre monde, néanmoins, en cosmétique, je pense que cette peur des matières premières synthétiques relève en partie d'une paranoïa commerciale, qui fait le jeu de bon nombre de marques bio. Moi aussi ej préfère la aprfumerie des années 70, nous avons même animé un atelier sur ce sujet avec d'autres bloggueurs il ya deux semaines, néanmoins fustiger à ce point la parfumerie actuelle sans aucun discernement me semble excessif.